Conseils de saison - Printemps 2013

Publié le par Association PachaMama

 

Tout doucement l'énergie de la nature c'est modifiée. Elle n'est plus enfouie dans la terre, elle prépare sa remontée. Dans nos contrées alpines la neige est encore bien présente... mais plus au sud les amandiers sont en fleurs... Pour nos anciens, le printemps était vraiment là avec le retour du tonnerre et des hirondelles. Eux seul auraient le pouvoir de réveiller la nature endormie!!!

 

 

1182803

 

L'amandier tout un symbole


Il était pour les Hébreux le symbole de l'immortalité. Il annonce une vie nouvelle, car il est le premier à fleurir au printemps (avant même d'avoir de feuilles). Dans la mythologie grecque la fleur d'amandier est un synonyme de fécondité, elle est pour cela associée aux jeunes vierges (jeunes filles en fleurs) qui bientôt porterons les nouveaux enfants. L'amande pressée était "la semence de Zeus" qui apportait la puissance magique et créatrice, la floraison précoce de l’amandier représentait la grâce exquise d’un amour virginal (La légende disait que le fruit de cet arbre divin pouvait féconder une vierge sans union sexuelle). Au moyen-age encore la tradition colportait qu'une vierge qui s'endormait sous un amandier en rêvant à son fiancé pouvait se réveiller enceinte.

L'amande est encore aujourd'hui présente lors des mariages et des baptêmes. Jean Marie Pelt, dans Des fruits, nous explique pourquoi : " L'amande de la dragée symbolise en effet le sacrement par lequel le baptisé, à l'instar d'une graine d'amande, restauré et lavé de la faute originelle, est appelé, après un long et lent processus de croissance, à devenir un arbre superbe, épanoui dans l'éternité. L'amande devient une graine d'immortalité comme le petit enfant dont elle commémore le baptême et dont elle symbolise la virginité retrouvée de la première condition humaine ".

Méditer auprès d'un amandier apporterait la capacité de s'ouvrir au monde extérieur sans crainte et de recevoir avec bonté et amour ce qu'il peut apporter.

 

Prunus Amygdalus

  • L'élixir floral de fleur d'amandier aide à retrouver joie de vivre, vitalité. Pour ceux qui ont peur de vieillir et qui n'acceptent pas la marque du temps. Pour accepter le vieillissement du corps et percevoir la beauté de l'être au-delà de la simple apparence physique. Fortifier et régénérer le corps physique. http://www.lab-deva.com/

  • L'huile d'amande douce est peu colorée, fluide et d'un goût très doux. En usage interne elle représente un laxatif doux et un vermifuge. Elle atténue les inflammations des voies digestives. Elle aide à la résorption des calculs urinaires et facilite l'évacuation des mucosités bronchiques. En massage elle apaise les peaux irritées et est efficace contre toute les dermatoses. Attention toutefois à choisir une huile vierge de première pression à froid et non une huile raffinée qui n'aura aucune propriétés et assèchera la peau. Elle est parfaite pour les bébés et les personnes très âgées.

 

 

 

          images1  croissant lune 4j mto d60

 

Equinoxe du printemps (20 mars)


 

Aux équinoxes le jour est de même durée que la nuit. L'équinoxe du printemps est symbole de renaissance à la vie, de vitalité, de joie et de bonheur. Il est associé à l'Est car il annonce la renaissance de la vie au sortir de l'hiver, tout comme le soleil en se levant à l'Est annonce le jour naissant.

C’est la fête du temps des semailles où les graines sont semées! Le temps opportun

pour faire de nouveaux projets; de renouveler ce qui doit l'être et d'être réceptifs à ce qui nous guidera pour accomplir nos projets. Cette période est symbolisée par la lumière du jour naissant à l'Est. Cette saison est caractérisée par l’éclosion des bourgeons, par la floraison. Le printemps favorise la prise de conscience de la nouvelle vie et apporte les prémices des futures chaleurs; des futures réalisations.

L'élément Air, associé à cette période, symbolise l'inspiration l'intuition, l'intellect et la communication.

 


 

 

retrouver-tonus-vitalite1

 

 

Cure de printemps


Se nettoyer de l'alimentation plus riche (en graisses, sucres...) de l'hiver et refaire circuler l'énergie mise au repos. Aussi la cure de santé du printemps est la plus importante des cures de saison : elle reconstruit les forces vives, réactive la circulation (la sève !) , et dynamise toute notre énergie… Notre circulation s’emballe, en une vraie montée de sève, pour régénérer toutes vos cellules, et tous nos organes. Car notre sang nourrit, mais nettoie aussi en retour nos cellules, jouant un rôle capital dans l’élimination des toxines.

Or, le sang est filtré par le foie, organe à l'honneur au printemps! Pour la médecine chinoise le foie règle la circulation et la répartition de l'énergie dans les méridiens et du sang dans les vaisseaux. Sa mission est de d'assurer l'équilibre et la fluidité de ces flux.

La cure de printemps a donc pour objectif d'alléger le foie et d'accompagner la re-mise en mouvement.

 


 

Comment :


La façon la plus efficace est la technique du jeûne!! si, si!! Il existe un large choix de structure d'accueil pour vous accompagner dans l'aventure, prévoir minimum une semaine : fédération française de jeûne et randonnée

 

Si le jeûne n'est pas dans vos projets, voici quelques propositions de plantes et conseils alimentaires :

 

Romarin (Rosmarinus officinalis)

En ce début mars, il est en fleur autour d'Aix en Provence, c'est donc le moment de le ramasser. Faire une infusion d'une cuillère à dessert / tasse d'eau bouillante, boire 2 tasses / jour.

 

L'ortie(Urtica dioica)

Dès que possible récolter les jeunes pousses que vous pourrez consommer crue en pesto. L'ortie est tonique, reminéralisante, elle nettoie le foie, les reins, la vésicule biliaire, active la circulation sanguine.

 

Le pissenlit (taraxacum officinale)

Il stimule la production de bile et son évacuation dans l'intestin, il a une action diurétique et dépurative. Récoltez les jeunes feuilles avec la première moitié de la racine.

 

Radis noir (Raphanus sativa)

A consommer frais et cru. Il stimule la digestion et l'élimination en favorisant les selles et le diurèse. Il permet un meilleur fonctionnement des émonctoires (organes d'éliminations). Il ne convient pas aux personnes souffrant de calculs biliaire.

 

L'Artichaut, (Cynara scolymus)

C'est la feuille qui est utilisée pour drainer le foie et non la fleur qui est consommer comme légume.

Une plante majeure du foie qui s'utilise en décoction ; 30 g / litre d'eau, une tasse avant les repas dont le matin à jeun, ou en extrait hydro-alcoolique.

 

Citron

Une consommation répétée de petite quantité de citron dans l'eau de boisson, assaisonnement des salades et des crudités est largement bénéfique pour l'organisme. Il est aussi être utilisé en cure sur plusieurs semaines jusqu'à 10 citrons par jour.... Son zeste (essence) est aussi intéressant surtout si il est consommer cru, en boisson ou dans les assiettes au dernier moment!

 

 

Tisane dépurative de printemps

 

Bardane (racine)          20 g                               1 cuillère à soupe / bol

Chiendent (rhizome)   20 g                               2 bols / jour / 3 semaines

Bouleau (écorce)          20 g

Chicorée (racine)         20 g

Prêle (part. Aerienne) 20 g

Fenouil (semence)       20 g

Frêne (feuille)               20 g

 

 

 

 

images-copie-3.jpg

 

Dans les assiettes.....

 

Mettez du cru dans vos assiettes! Jeunes pousses d'épinard, pissenlits, roquette, ortie, asperges... mais aussi radis noir, champignons, carottes rappées, ail, radis roses, coeur d'artichaut, avocat, fenouil, céleri rave...

Assaisonner généreusement de citron et d'huiles vierges de première pression à froid bio.


 

Salade sauvage de printemps

aux jeunes pousses de pissenlit, ortie et poireau


De merveilleuses saveurs pour une salade “revitalisante” dans les premiers jours du printemps.

Pour 4 personnes :

  • Quelques feuilles de jeunes pissenlits et d'ortie

  • Jeunes violettes (fleurs et feuilles)

  • Un peu de blanc de jeune poireau

Assaisonnement :

  • 1 bonne c. à s. de tahin (purée de sésame)

  • 1,5 c. à s. d'huile de colza vierge de première pression à froid bio

  • 1,5 c. à s. de tamari ou soyu

Recette :

  • Dans le saladier, délayez tahin et tamari. Ajoutez l'huile.

  • Hachez en très fines lanières les feuilles lavées et égouttées.

  • Passez les orties sous l'eau chaude pour enlever leur piquant.

  • Mélangez le tout. Mâchez soigneusement. Évitez le poireau, piquant, pour les enfants.

Pour d'autres idées 30 recettes de printemps - Terre Vivante

 

 

 

 

images 8

 

Vous souhaitant une belle montée de sève!!

 


 

Marie Bruno

 

Sources :

« Traité pratique de phytothérapie » Dr J-M Morel

« La méthode harmoniste » Raymond Dextrait

Enseignements personnel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article